CONCEPT OPEL

Le concours de la mobilité du futur organisé par Opel et le Royal College of Art vient de rendre son verdict. Sur le thème donc de la mobilité de demain, une vingtaine de candidats étudiants européens ont ainsi imaginé le véhicule du futur. Au final, c’est le Français Augustin Barbot qui gagne le titre.

Son concept dénommé Opel D49 ou Darwin 2049 se déplace à 10 cm au-dessus du sol par la force électromagnétique ou plonge comme un sous-marin ! Trois turbines, deux à l’avant et une à l’arrière, produisent l’énergie qui fait avancer ce véhicule léger. Elément important du concept, le châssis en aluminium est simplement recouvert d’une résine transparente et étanche, semi-rigide, et se passe de tout autre élément de carrosserie. Agé de 25 ans, Augustin Barbot remporte ainsi un stage de trois mois au Centre de Design de General Motors Europe à Rüsselsheim.

« Le niveau atteint par les travaux était en général excellent. Tout que nous avons vu était très innovant et tenait compte à la fois des nécessités pratiques et du besoin émotionnel de la mobilité. Augustin a fait un bon travail et a su interpréter la problématique en reprenant le point de vue d’Opel/Vauxhall. Il est parti de notre engagement dans le véhicule électrique et il a anticipé les besoins de mobilité future », s’est exprimé Anthony Lo, patron du design avancé de GME et membre du jury.

La compétition s’achève le 27 avril par une exposition de tous les dessins au LT Museum de Londres (musée du transport).
Le gagnant de l’épreuve travaillera trois mois au Centre Européen de Design de General Motors, afin d’engranger de l’expérience et de travailler également sur les nouvelles technologies.

D’autres constructeurs comme Peugeot, Volkswagen ou encore Daihatsu font confiance à de jeunes talents, avec des stages dans leurs différents centres de design respectifs à la clef. Comme dans d’autres secteur, le participatif gagne donc l’automobile. Dans le domaine du rail, la SNCF va encore plus loin en mettant à disposition un site permettant de soumettre des idées pour améliorer les trajets, ce qui a notamment permis de généraliser le Wifi dans les TGV. Alors, à quand un site où on pourra choisir à quoi ressemblera le prochain modèle d’un constructeur automobile ?

Advertisements